🌿 Découvrez notre nouvelle collection inspirée de la nature 👉

Recherche

Quel est le temps de séchage idéal en peinture ?

Quel est le temps de séchage idéal en peinture ?

Une fois des travaux entamés, on peut vite avoir envie de tout faire d’un coup et les heures de séchage entre les différentes couches de peinture peuvent sembler longues. Pourtant, il est nécessaire de bien laisser sécher chaque couche de peinture pour obtenir un meilleur résultat et ne pas risquer de réduire à néant tout ce que vous avez pu effectuer jusque-là.

 

Pourquoi attendre entre deux couches de peinture ?

Respecter le temps de séchage indiqué sur votre pot de peinture est essentiel : le séchage a une importance sur l’adhérence de la peinture. En effet, plus la peinture est sèche, plus l’application de la couche suivante sera facilitée.

Il est primordial de bien laisser votre couche sécher avant d’envisager de continuer de peindre, c’est également le cas lorsque vous êtes à l’étape de la sous-couche. Votre support va absorber une partie de la sous-couche et se nourrir des différents composants de la peinture, ne comptez donc pas appliquer directement votre couche de peinture de finition dans la foulée au risque que votre support ne soit pas prêt.

Il en va de même entre les couches de peinture de finition : si vous peignez par-dessus une peinture encore humide ou pas complètement sèche, vous risquez de faire apparaître des bulles ou des cloques… Il faudrait alors tout recommencer !

Faites donc confiance au temps de séchage recommandé et ne laissez pas vos sens vous jouer des tours : au toucher, votre peinture peut rapidement vous paraître sèche en surface alors que le séchage complet est plus long à cœur.

 

Combien de temps entre les couches ?

Le temps de séchage varie en fonction de la peinture utilisée. Ainsi, avec une peinture acrylique, il faut compter entre 1 et 2 heures entre chaque couche et 6 heures pour un séchage complet. A l’inverse, une peinture glycéro (à l’huile) est plus longue à sécher : il faut patienter entre 6 à 8 heures entre les couches et jusqu’à 24 heures pour qu’elle soit parfaitement sèche.

Chez Algo, nous vous recommandons d’attendre 12 heures entre chaque couche pour être sûr.e d’obtenir le meilleur résultat.

Dans tous les cas, n’oubliez pas d’appliquer en premier lieu une sous-couche sur votre support. Ensuite, deux couches de peinture de finition devraient être suffisantes.

 

Comment réduire le temps de séchage ?

Un support bien préparé

Nous vous l’expliquions dans un article précédent : la préparation du support est primordiale. Pour que votre peinture accroche et sèche correctement, le support que vous peignez doit être parfait. Ne négligez donc pas les différentes étapes de lessivage, enduisage et ponçage.

 

Une peinture bien mélangée

Avant de commencer à peindre, assurez-vous d’avoir bien mélangé votre peinture dans le pot. N’hésitez pas à utiliser un mélangeur afin que la texture soit la plus homogène possible, cela vous permettra de bien mélanger les différents composants, y compris les plus lourds qui ont tendance à rester au fond. Une peinture mal mélangée peut donner un rendu imparfait voire collant, autant éviter ce problème !

 

Une bonne aération

Pour favoriser le séchage de votre peinture, veillez à ce que votre pièce soit bien ventilée. Ouvrez bien les fenêtres avant vos travaux et veillez à les refermer lors de l’application pour ne pas créer de courants d’air afin d’éviter à tout prix le déplacement et le dépôt de poussière sur votre mur ou plafond en plein séchage.

 

Des conditions météo favorables

La température et le taux d’humidité de votre pièce influencent beaucoup le temps de séchage de votre peinture. Dans l’idéal, réalisez vos travaux lorsque la température est comprise entre 10°C et 25°C : si vous peignez sous une température trop élevée ou en plein soleil, votre peinture sèchera trop vite et risquera de craqueler alors que si vous peignez lorsqu’il fait trop froid votre peinture risque d’avoir beaucoup de mal à sécher voire ne pas sécher du tout. En hiver par exemple, vous pouvez ajouter un chauffage dans votre pièce pour faciliter le séchage. Si vous peignez une surface en extérieur, essayez d’éviter de réaliser vos travaux en plein été sous un soleil éclatant et privilégiez par exemple le printemps.

 

Le bon taux d’humidité

De même, le taux d’humidité de la pièce est très important. Plus il est élevé et moins votre peinture va sécher. En général, il est conseillé de peindre lorsque le taux d’humidité ne dépasse pas 50%. Si jamais vous sentez que votre pièce s’humidifie alors que vous êtes en train de peindre, vous pouvez y installer des ventilateurs (pas directement devant le mur à faire sécher mais dans un coin pour éviter de risquer de projeter de l’air et de la poussière).

 

Une application optimale

Pour un meilleur résultat ainsi qu’un temps de séchage réduit, appliquez correctement votre sous-couche et vos couches de peinture : réalisez des couches d’une épaisseur qui ne soit ni trop épaisse ni trop fine. Si vous appliquez trop de peinture, vous prolongez le temps de séchage et risquez de voir apparaître des bulles, et si vous n’en mettez pas assez vous devrez ensuite repasser une couche supplémentaire.

 

Vous l’avez compris, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de respecter les indications de séchage inscrites par le fabricant sur votre pot de peinture ! Ce temps de séchage varie en fonction de plusieurs paramètres, notamment du type de peinture utilisé, de la température de votre pièce ainsi que du taux d’humidité. Un peu de préparation et surtout beaucoup de patience seront vos meilleurs alliés pour vous assurer des travaux réussis !